in

Merci !Merci !

Test de Manjaro Linux Gnome

Généralement, nous testons sur Bananefraise des distributions basées sur Debian, comme Ubuntu, Zorin OS ou Pop OS. Manjaro est très différente car elle est basée sur Arch Linux, qui n’est plus du tout un OS débutant comme les autres. Mais ceux qui aiment Arch en ont fait une distribution conviviale que n’importe qui pourra utiliser s’il connait déjà un peu le monde de Linux. Pour les autres, nous allons voir si on peut facilement y venir, pour remplacer un Windows ou un Mac OS, voir pour installer sur une machine un peu ancienne qui n’accepte pas Windows 10 comme mon portable Sony VAIO.

Pour ceux qui souhaitent l’essayer, comme moi, sans l’installer en dur, vous avez l’option de créer une clé bootable. Pour cela, lisez le tuto sur l’article de Zorin.

Ergonomie et prise en main de Manjaro Gnome

À la première connexion, nous ne sommes pas trop dépaysés par rapport à une Ubuntu de base. On retrouve un dock à gauche et une barre de fonctions en haut.

Un écran de bienvenue est présent : pas très utile à mon avis.

Gnome reste Gnome, même si on est avec une base Arch Linux.

La barre du haut est presque identique à Ubuntu ou un Pop OS

On trouve la même option que dans Pop OS pour redimensionner automatiquement les fenêtres.

J’ai observé quelques bugs avec cette fonction, une fenêtre peut rester petite mème si on ferme les autres. Cela devient pénible à force et je n’ai pas mis longtemps à décocher cette fonction.

Le menu Application, tout en bas du dock est identique à un Ubuntu, mais contient des logiciels différents et la possibilité de changer le thème : Layout dans la version anglaise.

On peut choisir parmi différents thèmes

Dont le Modern qui ressemble un peu au dock du Mac, mais sans les effets.

Les logiciels intégrés à Manjaro Linux

On note une différence entre les logiciels proposés par Ubuntu et Manjaro. Par exemple, au lieu de la traditionnelle suite Libre Office, on a OnlyOffice qui est une suite bureautique en ligne libre, développée par la société lettone Ascencio System SIA, incluant un traitement de texte, un tableur et un outil de présentation.

La suite est pratiquement un clone de Microsoft Office ce qui pourra en aider certains.

Un autre logiciel de Manjaro est intéressant, comme le Web Apps, qui permet de lancer un site internet comme une application. On pourra choisir une icône pour la représenter et même l’insérer dans le dock, peut être utile pour avoir Bananefraise à portée de main 😉

On l’aura donc dans nos applications :

Lollypop, le logiciel de musique testé ici est présent, une bonne chose.

Gnome Tweaks, pour changer le thème et les icônes est aussi présent par défaut. Ubuntu devrait en prendre de la graine 😉

Et d’autres applications utilitaires

D’autres logiciels sont présents dans la liste, pour optimiser, régler, sauvegarder, etc. Ils sont assez complexes et nécessites pas mal de connaissance du système Arch ou Linux avancé. On voit que la distribution n’est pas dédiée vraiment pour les débutants. Certes, on peut l’utiliser sans y connaitre grand-chose, comme n’importe quelle distribution grand public, mais on peut vite s’y perdre.

Manjaro sur un ordinausore ?

Manjaro version Gnome n’est pas la version la plus adaptée à un vieil ordinateur comme mon Sony VAIO, néanmoins, si elle fonctionne bien dessus la version officielle Xfce tournera encore mieux.

J’ai toujours préféré Gnome à tous les autres bureaux : KDE est une usine à gaz incompréhensible et Xfce est trop proche de Windows.

Manjaro Gnome tourne assez bien sur mon Sony, pas mieux ni moins bien que Budgie ou Ubuntu 20.04. En tout cas, elle marche, contrairement à Windows 10 qui refuse de s’installer dessus ! Heureusement que Linux est là, sinon mon pauvre ordi serait passé à la benne depuis bien longtemps… Alors qu’il fonctionne parfaitement avec son DD 480 Go et ses 4 Go de RAM.

Manjaro, qui est basé sur Arch, ne se met pas à jour, il est toujours à jour ! Vous aurez toujours les derniers logiciels et c’est un vrai plus. Malgré tout, je ne suis pas vraiment fan de cette distribution et suis moins à l’aise qu’avec les dérivés d’Ubuntu comme Budgie ou même Pop OS.

Si je devais installer une distribution à un ami, je lui mettrais surement une Budgie, mais à vous de vous faire un avis sur Manjaro en l’essayant 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hébergez vos photos en France avec Piwigo

Quel Ubuntu choisir ?